Le log de navigation

Description d’une feuille de navigation

Voici à quoi ressemble une feuille de navigation sous Excel ou sous OpenOffice :

 

La feuille de navigation est découpée en plusieurs parties :

·         La partie centrale : on y trouve les champs suivants :

·         Z min, Z max et Z vol : les altitudes minimum, maximum et prévues de vol pour une étape. Noter que le bouton "Calculer Zmin" de la fenêtre "Log de Nav" de Navigation peut aider.

·         CM : le cap magnétique à suivre entre 2 points de report. La route magnétique est affichée dans le bas de la case, en italique, si elle est différente du cap magnétique.

·         Dist : la distance, en NM, entre 2 points de report

·         TSV : le temps sans vent correspondant

·         Report : la description du point de report, sa fréquence si elle est définie

·         HE : l’heure estimée de passage au point de report. On trouve le temps de vol restant pour atteindre la destination en italique dans cette case.

·         HR : l’heure réelle de passage au point de report On trouve le temps de vol cumulé dans cette case (hors roulage).

·         Observations : les observations. Par défaut, figurent ici les noms, fréquences, distance et relevé des moyens de radio-navigation choisis (ou calculés automatiquement). Si la route de la branche suivante fait un angle de moins de 10° avec le relevé, la valeur opposée est indiquée entre parenthèses.

·         La partie basse : elle comprend les informations concernant les terrains visités. On trouve le premier, second et dernier terrain de la page affichés ici. La partie "Divers" contient les infos relatives aux pistes, à décoder comme suit:

·         Le numéro du premier QFU, précédé de "<" si le tour de piste est main gauche, ou suivi de ">" si le tour de piste est main droite. Une étoile "*" indique le QFU préférentiel.

·         Le complément de l'identification de la piste, s'il existe (par exemple "ULM", "Planeur").

·         Les mêmes infos pour le second QFU.

·         Les altitudes et hauteur du tour de piste. La hauteur est entre parenthèses et suivie du signe "+".

·         Longueur et largeur de la piste

·         Type de piste

·         La partie droite : elle contient diverses informations :

·         La date prévue du vol (celle pour laquelle les levers et couchers de soleils ont été calculés, également utilisée dans la recherche des NOTAM).

·         Les rappels des checks point tournant, déroutement et arrivée

·         Un rappel sur les distances, temps, nombre de doigts (les miens :-) en fonction du facteur de base, sur une carte au 1/500.000eme.

·         Les fréquences utiles

·         Des zones permettant de noter différentes valeurs :

·         Les compteurs d’arrivée et de départ de l’horamètre

·         L’essence :

·         Les quantités d’essence nécessaire pour le trajet (sans vent, correction due au vent, sécurité, déroutement, totale)

·         La quantité d’essence au départ telle qu’indiquée (et vérifiée) sur le carnet de bord

·         et celle qui devrait rester à l’arrivée, si toute l’essence, y compris la sécurité, était consommée

·         Les heures de mise en route, décollage et arrêt moteur. On trouve les heures maximales à respecter (hors aléas et vents supérieurs aux prévisions) afin d'arrêter le moteur à destination à la tombée de la nuit civile.

·         Un rappel sur la localisation par VOR, pratique lorsqu’on est perdu ;-)

Il existe une seconde version de cette feuille "Fiche de NAV (2)", permettant d’éditer des navigations plus longues (jusqu’à 21 points de report) sur une page A4. Une seconde page A4 "Fiche Nav (3)" contient, sur le même modèle, les points 21 à 41. Une troisième page "Fiche Nav (4)" contient les points 41 à 61.

 

 

Une petite astuce pour ne pas prendre trop de place dans l’avion. Plier la feuille 2 fois (aux endroits marqués "Pliez ici" et "Puis ici". La première partie de la navigation se fait avec les points de reports de gauche, et la bande centrale placée à droite. Ensuite, la bande centrale passe à gauche, et les points de reports à droite. De cette façon, la feuille reste au format A5.

Les boutons des feuilles Excel

La feuille Excel/OpenOffice comporte les boutons suivants :

·         Charger : ouvre un dialogue standard qui permet de spécifier le nom du fichier de navigation à charger

·         Recharger : recharge le fichier de navigation actuellement utilisé (à utiliser après enregistrement des modifications dans l’application Navigation, afin qu’Excel/OpenOffice les prenne en compte)

·         Effacer : efface toutes les informations concernant la navigation

·         Pré visualiser : affiche une pré-visualisation de l’impression

·         Imprimer : lance l’impression de la navigation

·         Sortir : quitte Excel ou OpenOffice

·         Mise au point : permet de passer en mode mise au point. Ce mode est réservé aux personnes désirant modifier les feuilles de navigation fournies par défaut. Lorsqu’il est activé, affiche 3 onglets supplémentaires "Paramètres", "Avion" et "Nav", et se transforme en Fin de M.A.P (qui lui cache ces onglets). Consultez le paragraphe "Comment créer sa propre feuille" pour plus d’informations.

En plus de la feuille de navigation, il est possible d’obtenir une feuille de récapitulation. Celle ci est activée par l’onglet "Récap"

Description d’une feuille de récapitulation

Tout comme la feuille de navigation, la feuille de récapitulation comporte une série de boutons de commande décris au paragraphe "Boutons des feuilles Excel".

La feuille elle-même comporte 2 parties :

1.       Un entête, comportant les informations suivantes :

·         L’immatriculation de l’avion, et son type

·         Les durées prévues de roulage et d’intégration

·         La vitesse propre et le facteur de base de l’avion

·         Les quantités totales et utilisables de carburant

·         La consommation horaire et l’autonomie maximum à cette consommation horaire

2.       La description de la navigation, organisée en :

·         Points de report :

·         L’identifiant du point, son nom, ses coordonnées, sa déclinaison magnétique et sa fréquence

·         Jusqu’à 3 éléments de radio-navigation définissant le point avec :

·         L’identifiant du moyen de radio-navigation

·         Sa fréquence

·         Sa distance au point de report

·         Son nom

·         et le relevé du point à partir du moyen de radio-navigation.

·         Éléments descriptifs de la navigation entre 2 points de report :

·         Le cap, la distance et le temps et la consommation sans vent

·         La direction et la force du vent

·         Le cap, le temps et la consommation en tenant compte du vent

·         Les altitudes minimum, maximum et envisagée de vol

Le devis de masse et de centrage

L’onglet "Centrage" permet de générer un graphique de centrage de l’avion. Ce graphique est généré, d’une part à partir des informations enregistrées avec la navigation, dépendant de l’avion sélectionné. Vous trouverez le détail de ces informations au chapitre "Description des avions".

Les informations sont présentées dans un tableau semblable à celui ci-dessous.

Les données saisies au moment de l’enregistrement de l’avion sont affichées automatiquement. Si vous avez besoin de corriger une donnée, vous devez le faire au travers de Navigation, puis revenir sous Excel ou OpenOffice.

Seule la colonne "Valeurs" est accessible en écriture. Elle permet de définir les valeurs à utiliser pour réaliser le calcul du devis de masse. L’unité (Kg, L ou Gal) est précisée à coté de la valeur. Si la ligne correspond à du carburant, une conversion est réalisée sur la base d’une densité de 0,72 pour la 100LL, et de 0,80 pour le Jet A1.

La valeur retenue pour le calcul est affichée dans la colonne "Masse". Le total des masses figure en avant dernière ligne. Le total des masses, hors essence (réservoir vides) figure sur la dernière ligne. Le devis de masse variera donc entre ces 2 valeurs maximales. C’est ce qui sera tracé sur le graphique. Il est évident que le point sans essence ne sera atteint que si vous videz les réservoirs (ce qui est très rarement le cas).

La colonne "Observations" indiquera "Surcharge !" dans le cas où la valeur entrée ou calculée dépasse la valeur maximale autorisée. Dans le cas du carburant, ces valeurs maximales sont indiquées en litres ou en gallons (dépend de l’unité définie avec l’avion).

Le graphique produit ressemble à :

Le cadre bleu foncé correspond aux limites de l’enveloppe de la catégorie "Normale", le cadre bleu clair à celles de la catégorie "Utilitaire" (si elle existe). Les extrémités de la droite rouge correspondent au chargement tel que défini dans le tableau précédent, et à ce même chargement avec l’ensemble des réservoirs vides.

Si la droite n’est pas complètement comprise dans les limites de l’enveloppe de la catégorie utilisée, ou si une des lignes du tableau indique "Surcharge !", c’est que votre avion ne sera pas utilisé dans les limites autorisées, et qu’il faudra faire en sorte de corriger ce problème avant de tenter de décoller.

Il ne faut en aucun cas utiliser uniquement le résultat affiché par ce programme pour décider si un vol peut ou non être entrepris. Seule la méthode et les informations présentes dans le manuel de vol et sur la fiche de centrage de l’appareil doivent être employées et font foi.

La feuille Infos

Cette feuille regroupe l’ensemble des informations concernant les classes et zones traversées pendant la Navigation, ainsi que les fréquences des moyens de radio-navigation et des aérodromes proche de la route, dans l’ordre de leur utilisation.

La feuille météo

Cette feuille regroupe l’ensemble des METAR, TAF longs et courts des AD dans un demi-couloir de 100 NM le long de la route.

La date et l’heure affichés dans la première colonne, devant le code OACI du terrain, sont ceux de téléchargement des informations dans le cas de Météo France (code FR: ), ou ceux de production des informations dans les autres cas (code US: ). Les dates et heures des messages eux-mêmes sont ceux définis par l’OACI.

Les NOTAM

 

 

Cette feuille regroupe les NOTAM correspondant à la route étroite.

Comment créer sa propre feuille de navigation ?

Le principal avantage (à mon sens) de Navigation, réside dans la faculté de définir soi-même sa propre feuille de navigation. Ceci est rendu possible simplement grâce à l’utilisation d’Excel ou d’OpenOffice, et avec l’aide de quelques macros VB/OO déjà présentes dans la feuille standard.

Pour commencer, copiez le fichier Navigation.xls sous un nom qui vous plaît, et allez dans les options, onglet "Défauts", indiquer à Navigation qu’il doit utiliser ce fichier pour l’impression.

Quelques mots sont nécessaires afin de comprendre comment fonctionne l’application, et comment Excel ou OpenOffice peuvent récupérer des données calculées.

Tout est organisé autour du fichier de sauvegarde de la navigation (le .NAV). Bien qu’il soit modifiable à l’aide d’un éditeur de texte, je vous conseille de ne pas utiliser cette méthode à d’autres fins que la visualisation de son contenu, l’application n’ayant pas été blindée contre les modifications intempestives et malhabiles de ce fichier.

Le fichier comporte 2 parties, séparées par une ligne blanche :

1.       La description de la navigation, utilisée par l’application elle-même, que je ne décrirais que sommairement, car n’ayant d’intérêt que pour le développement de l’application elle-même.

§  La première ligne concerne l’avion, et les caractéristiques générales

§  Les lignes suivantes décrivent les points tournants, et les éléments associés à la navigation entre 2 points

2.       Le résultat des calculs, utilisés par Excel ou OpenOffice, et mis à jour à chaque nouvel enregistrement de la navigation. Ces informations se décomposent en 5 parties.

§  La partie concernant l’avion, où l’on trouve les champs suivants (la première colonne contient le nom du champ, la seconde sa valeur) :

§  La partie concernant les points tournants et les éléments de navigation, comportant les zones suivantes :

·         Les parties concernant les limites des enveloppes des catégories "Normale" et "Utilitaire" de l’avion. La première colonne contient le poids, la seconde la distance) :

·         La partie concernant les éléments de centrage, comportant les zones suivantes :

·         Le nom de l’élément

·         Sa valeur par défaut

·         Le flag carburant (non vide si la ligne concerne le carburant)

·         La distance du point

·         La valeur maximum autorisée pour la ligne (en litres ou gallons pour du carburant, en Kg sinon)

·         La partie concernant les unités utilisées par Navigation, comportant les zones suivantes :

·         Les noms des unités utilisées pour la vitesse, la distance et l’altitude

·         Son coefficient par rapport aux valeurs internes de Navigation (Kt, NM et ft)

Ces données sont chargées automatiquement dans des onglets cachés de la feuille Excel ou OpenOffice. Ils deviennent visibles si on clique habilement sur le bouton "Mise au point", et disparaissent après un clic sur "Fin de M.A.P". Noter qu’un troisième onglet "Paramètres" suit la même logique. Il contient les paramètres utilisés par la feuille Excel ou OpenOffice.

Le principe d’insertion d’une valeur dans la feuille Excel ou OpenOffice est simplifié à l’extrême, grâce à une fonction VB/OO. En effet, pour insérer dans une cellule un paramètre de l’avion, il suffit d’utiliser la formule =GetAircraft("nom_du champs"), par exemple GetAircraft("Vitesse_KT") ou, pour obtenir une ligne complète décrivant la consommation  ="Conso "&GetAircraft("Conso")& " "&GetAircraft("UniteCarburant")&"/h".

Le même principe s’applique aux points de report, avec une variante : il faut, en plus du nom de la variable, donner le numéro du point concerné (le premier point est numéroté 1). Par exemple, =GetPoint("Nom";9)=GetPoint("DTG";9) ou encore =GetPoint("Latitude";5)&" / " & GetPoint("Longitude";5).

Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, on a fait pareil avec GetUnites … Notez que la conversion au travers de GetAircraft et GetPoint est automatique (vous n’avez donc pas à vous en soucier si vous utilisez ces primitives).

Une petite astuce : afin de pouvoir facilement dupliquer des lignes, il peut être habile de préciser le numéro de ligne, non pas par une valeur directe, mais de le faire figurer dans une cellule que l’on cachera ensuite (colonne B de la feuille de navigation, C de récapitulation).

De  plus, il est possible d’obtenir le total d’une variable pour l’ensemble des points de report. Ce total s’obtient appelant la fonction =GetTotalPoint("Tsv") ou =GetTotalPoint("DTG")

Enfin, il est possible d’obtenir le sous total d’une variable pour un nombre donné de lignes. Ce sous total s’obtient appelant la fonction =GetSubTotalPoint("Tsv",3) ou =GetSubTotalPoint("DTG",7). Dans le premier cas, on récupère le cumul des temps sans vent des 3 premiers points, dans le second le cumul des distances des 7 premiers. Il peut être habile d’utiliser la même variable de ligne que celle utilisée dans la fonction GetPoint.

Attention au fait que le séparateur de paramètres, lorsque les fonctions sont utilisées dans les feuilles, est un point-virgule (";"). Par contre, si vous utilisez ces fonctions depuis une macro, le séparateur sera virgule (",").

Les données concernant le centrage sont utilisées directement par référence à la feuille.

Deux nouvelles fonctions permettent de récupérer les informations concernant les pistes : GetSummaryAd et GetSummaryRunway. Elles possèdent les mêmes paramètres : Start (numéro du premier point tournant à considérer), End (numéro du dernier point tournant à considérer), Item (rang de l'AD concerné entre Start et End, -1 représente le dernier) et SuppressLast (vrai pour ne pas retourner le dernier point sur une valeur positive d'Item).

En gros, il y a 2 cas d'utilisation :

1.       On a une liste finie d'AD à afficher (cas des feuilles "Fiche de nav"). Dans ce cas, pour chaque page, indiquer Start et End (1 et 11 pour la première page par exemple), indiquer Item pour chaque ligne à récupérer et –1 pour la dernière (par exemple, 1,2, -1). Mettre SuppressLast à vrai pour éviter d'avoir 2 fois le même AD dans la liste.

2.       On veut récupérer les infos pour chaque AD. Mettre Start & End à la valeur du rang du point tournant, et indiquer –1 pour Item.

Le formatage des cellules peut ensuite se faire aisément avec Excel ou OpenOffice. Dans ma grande bonté, j’ai écrit quelques fonctions permettant de réaliser des mises en forme pas très intuitives, où longues à coder directement sous XL/OO :

·         FctFormatFreq : Conversion d'une fréquence en format string. Les fréquences radio et VOR sont affichées au format 123.45(6). Les fréquences NDB sont affichées au format 123(.4)

·         FctFormatRoute : Affichage d'une route sur 3 caractères, 360 si 000

·         DisplayReleve : Affiche le relevé d’un point. Si la différence entre le relevé et la route est inférieure à 10°, le relèvement opposé au point est ajouté entre parenthèses.

·         LeverCivil, CoucherCivil, LeverAero et CoucherAero pour donner les heures (Zulu) liées au soleil sur un point de la nav donné.

Modification pratique du log de navigation

De façon pratique, vous pouvez :

·         Soit modifier une feuille existante de Navigation.xls.

·         Soit créer une nouvelle feuille dans Navigation.xls.

Afin de le pas perdre vos modifications lors de la mise à jour de Navigation.xls, je vous conseille de recopier Navigation.xls sous un autre nom (par exemple MonLog.xls). Penser à indiquer le nom de ce fichier dans la zone adéquate des options, onglet "Défauts".

Modifiez ensuite ce fichier (en ajoutant votre propre feuille, ou en modifiant une feuille existante).

Admettons que vous souhaitiez créer une nouvelle feuille. Procéder comme suit :

1.       cliquer sur le bouton "Mise au point" pour avoir la liste des onglets de données

2.       créer une nouvelle feuille dans Navigation.xls (Insertion/Feuille)

3.       dessiner le log de navigation

4.       se positionner dans une cellule où on souhaite afficher une donnée de la navigation

5.       insérer une donnée au travers des macros getpoint ou getaircraft. Par exemple, saisir =getaircraft("Vitesse_KT") pour insérer la vitesse en noeud de l'avion sélectionné, ou =getpoint("Nom";1) pour le nom du premier point de report, =getpoint("Nom";2) pour le second, ...

6.       répéter la dernière étape autant de fois que nécessaire. Noter qu'il est habile de créer une colonne cachée dans laquelle on indique le numéro du point de report à utiliser. C'est le cas de la colonne B de la fiche de navigation fournie en standard. Ça permet de façon simple de dupliquer une série de cellules en utilisant la poignée à droite des cellules.

Le formatage des cellules se fait comme d’habitude dans Excel/OpenOffice. Pour formater correctement les caps et les fréquences, utiliser les fonctions comme suit :

·         =FctFormatRoute(getpoint("Cap";B1))

·         =FctFormatFreq(getpoint("Nav1Frequence";B5))

Note : il peut être habile de regarder comment les cellules des feuilles fournies avec Navigation sont remplies, et de coller/copier celles qui vous intéressent.

Mise à jour d’une feuille

Lorsqu’on utilise un log de nav perso, il arrive qu’après une mise à jour on ne puisse plus ouvrir les fichiers de Navigation récents (.NAV). Le problème rencontré vient de ce que chaque version du .XLS n'est capable de lire qu'un format de fichier .NAV. Quand celui ci change, je change les macros du .XLS. Comme le log perso utilise une "vielle" version de macros, ça râle. Pour corriger ça, il suffit de mettre les macros à jour ... Comment ?

1.       ouvrir le fichier Navigation.xls

2.       ouvrir le log perso (on va l’appeler MonLog.xls)

3.       lancer l'éditeur de macro (ALT-F11)

4.       dans la colonne de gauche (Classes), repérer le module nommé "Module1" dans les 2 fichiers .XLS

5.       remplacer la version du log perso par celle de Navigation.xls (se placer dans "Navigation.xls", double cliquer sur "Module1", menu "Edition" > "Tout sélectionner", "Edition" > "Copier", se placer dans "MonLog.xls", double cliquer sur "Module1", menu "Edition" > "Tout sélectionner", "Edition" > "Coller")

6.       tout fermer, en enregistrant les modifications dans MonLog.xls

De plus, il faut vérifier que la nouvelle version de Navigation.xls n’incorpore pas de nouvelle feuille (ce qui serait signalé par une erreur liée à une variable inconnue lors de l’exécution de certaines macros). Si une nouvelle feuille a été crée, il faut la copier dans le log de nav perso.

Enfin, il peut être habile de jeter un œil aux nouveautés/corrections apportées à Navigation.xls, afin de les reporter aux logs perso.

On pourrait même conseiller d’écraser, sans autre forme de procès, les feuilles du log perso qui n’auraient pas été modifiées.

Exécution des macros

Excel comme OpenOffice nécessitent que les macros soient autorisées pour que l’impression fonctionne.

OpenOffice permet de ne pas baisser la sécurité des macros en permanence, en déclarant le répertoire de Navigation comme étant sur.

On y parvient en lançant les options d’OpenOffice, et en sélectionnant l’onglet "Sécurité"

Cliquer ensuite sur "Sécurité des macros …".

Ajoutez le répertoire d’installation de Navigation dans la liste des répertoires de confiance, comme indiqué ci-dessus.