L’interface texte de Navigation

Affichage de la page texte

Dans le menu "Fichier", choisir "Nouveau", ou cliquez sur l’icône "Nouveau document" (le premier). L’écran suivant s’affiche :

 

 

Vous trouverez plus d’infos ici sur cette fenêtre.

Dans un premier temps, cliquez sur "Annuler" puis cliquez sur l’icône "Données" (celui après la mappemonde). Une feuille de navigation vierge est alors affichée :

Vous disposez d’une aide automatique sur chaque champ important, qu’il soit saisissable ou pas. Il suffit de positionner le curseur sur la zone pour qu’un court descriptif s’affiche. Déplacez le curseur, ou saisissez une valeur dans la zone pour effacer le texte d’aide.

Sélection d’un avion

Par défaut, le premier avion de votre liste est sélectionné. Vous pouvez choisir l’avion que vous allez utiliser en utilisant la liste déroulante.  Si l’avion n’existe pas dans votre liste, ou si vous souhaiter modifier les caractéristiques d’un avion existant, cliquez sur le bouton marqué "…". Une fenêtre de dialogue de ce type s’affiche :

Pour créer un nouvel avion, cliquez sur le bouton "Nouveau". Pour modifier ou supprimer un avion existant, sélectionnez-le dans la liste, puis cliquez sur le bouton correspondant à votre choix. Pour créer un nouvel avion à partir des données d'un avion déjà existant, sélectionner cet avion existant et cliquer sur "Copier". Notez que vous ne pouvez pas supprimer l’avion sélectionné pour votre navigation. De plus, la suppression d’un avion ne sera effective qu’après votre confirmation.

Description des avions

La création ou la modification d’un avion se fait sur un écran tel que :

 

 

Vous devez donner le type de l’avion usuel de l’avion, son type OACI (sur 4 caractères, au travers de la fenêtre ci-dessous) et sa couleur.

Vous pouvez aussi indiquer un type non connu juste en le saisissant dans le haut de la fenêtre, et en cliquant sur "Sélectionner"

 

 

Donnez ensuite la capacité totale de carburant, son unité, le type de carburant et la quantité inutilisable.

Vous devez indiquer la vitesse de l’avion (en Nœuds ou en km/h suivant l’unité de vitesse choisie dans les options). Indiquez également les vitesses de montée et descente, avec leurs Vz associées. Ces données seront utilisées pour tracer le profil de montée/descente dans la fenêtre "Altitude".

La consommation sera utilisée avec les différentes vitesses pour calculer le temps de vol et la quantité minimale de carburant à embarquer.

Les caractéristiques permettent d’indiquer le type de balise de détresse (RDBA), de transpondeur, de catégorie de turbulence (Low, Medium, High) et de certification (VFR, VFR de nuit, IFR).

Le cadre "Equipement" permet d’indiquer les radios et radio-nav de l’avion. Si l’avion dispose d’un VOR et/ou d’un ADF, Navigation choisira automatiquement les relèvements de chaque point de navigation.

Toutes ces informations sont utilisées pour charger automatiquement le plan de vol.

Le cadre "Longueur minimum de piste" permet d'indiquer ces valeurs pour une piste en dur et une piste en herbe. Si on ne souhaite pas donner de valeur, laisser les zones vides ou indiquer "0". Si on ne souhaite pas utiliser un type de piste (par exemple pas de pistes en herbe), donner une valeur importante (par exemple 9999) au type à rejeter. Les AD qui ne correspondent pas à ces critères seront barrés d'une croix rouge (à condition que l'élément "Hors limites" soit coché dans la fenêtre "Légende").

Le cadre "Coût horaire" permet de définir jusqu’à 7 tarifs horaires. La colonne "Conditions" permet d’indiquer un texte (par exemple "Solo", "Double", "Week End", "Semaine", …), la colonne "Prix" permet indique le tarif horaire de l’avion dans cette configuration. On précise la devise utilisée dans ce champs, juste après la valeur numérique (par exemple "79 €", "70 USD", "80 CAD", …) Ces informations seront reprises dans la fenêtre "Log de nav", et valoriseront la navigation courante.

Le cadre contenant les vitesses est utilisé par le ruban "Vitesse" lors du suivi temps réel.

Les 4 premiers éléments (Vs0, VFE, VNO, VNE) servent à définir les vitesses qui seront utilisées sur le côté du ruban.

Les éléments suivants sont des index qui seront affichés dans la marge (par exemple, on a ici les vitesses de décrochages volets 60°, 10° et 0°, Vx et Vy.

Voici ce que donnent les vitesses de l'exemple précédent.

 

Le cadre "Fichier avion" permet d'exporter les caractéristiques complètes de l'avion dans un fichier texte, et de les importer à partir de ce même fichier. Ceci permet d'échanger la définition d'un avion dans un aéro-club par exemple.

Les paramètres de centrage sont accessibles au travers de l’onglet de même nom.

 

On peut renseigner les informations concernant le contour du centrage autorisé en catégorie "Normale" (et en catégorie "Utilitaire" si elle est applicable à votre avion), ainsi que les informations de centrage. Le contour des limites de centrage est donnée par une série de couples poids/distance. Les éléments de centrage se composent des éléments suivants :

·         Le nom de l’élément (voir quelques valeurs possibles dans l’exemple ci-dessus)

·         La valeur par défaut. On peut définir des sous totaux en utilisant cette zone pour indiquer les numéros de lignes à additionner, séparés par des "+". Dans l’exemple précédent, la ligne
8 définit un sous total composé des lignes 5, 6 et 7.

·         Une case à cocher indiquant que la ligne concerne le carburant. On l’utilise, d’une part pour déterminer le poids correspondant à la quantité de carburant embarquée (avec une densité de 0,72 pour la 100LL, 0,80 pour le Jet A1, 0,755 pour le SP 95 et 0,75 pour le super), et d’autre part pour déterminer le poids de l’avion sans carburant. Noter que la somme des quantités de carburant indiquée ici doit être égale à la quantité totale indiquée plus haut, moins la quantité inutilisable.

·         La distance à utiliser pour calculer le moment de la ligne

·         La valeur maximum de la ligne, si elle existe. Cette valeur est utilisée pour déterminer une éventuelle surcharge sur un élément.

Les quelques conseils suivants aideront dans le renseignement des différentes données :

Le bouton "Charger" permet de charger l’ensemble de ces informations à partir d’un fichier. Le bouton "Enregistrer" permet justement de sauvegarder ces informations dans un fichier, que l’on pourra recharger ensuite.

Pour plus d’informations sur le centrage, voir le chapitre "Centrage"

Le dernier onglet "Observations" permet de noter des informations diverses relatives à l'avion qui n'auraient pas pu être saisies dans les champs précédents. Par exemple, une check list …

La validation se fait de façon classique par le bouton "OK". Le bouton "Annuler" ou l’appui sur la touche "Escape", tout aussi classiquement, permettent de ne pas mémoriser les modifications apportées. Dans tous les cas,  vous retournerez à la fenêtre d’origine.

La sélection de l’avion peut être effectuée de plusieurs façons :

·         Lors de  l’ouverture de la fenêtre, l’avion utilisé pour la navigation est sélectionné par défaut.

·         Lorsque vous avez modifié un avion, celui-ci est sélectionné au retour de l’écran de modification.

·         De même, en cas de création, l’avion crée est sélectionné par défaut.

·         Vous pouvez sélectionner un avion en cliquant sur son immatriculation

·         Vous pouvez également saisir du texte dans la zone réservée à cet effet. La liste des avions affichée sera alors limitée aux seuls éléments incluant le texte saisi.

La validation du choix peut se faire de plusieurs façons :

·         En utilisant la touche "Retour" ou "Entrée"

·         En cliquant sur le bouton "Sélectionner"

·         En double-cliquant sur l’immatriculation de l’avion choisi

Vous retournerez alors à l’écran principal.

Vous avez la capacité de modifier le temps de roulage et d’intégration (le chapitre "Options" indique comment remplacer leur valeur par défaut).

Vous pouvez constater que les éléments caractéristiques de l’avion ont été repris (VP, Fb, carburant, consommation et autonomie maximale sans réserve). De plus, le temps et la consommation correspondant au roulage et à l’intégration sont pris en compte, et affichés dans le coin inférieur droit de la fenêtre principale.

Sélection d’un lieu

La saisie du premier point de la navigation s’effectue en positionnant le curseur dans la zone de texte située au-dessus des boutons marqués "+" et "-". L’entrée dans cette zone provoque l’affichage de l’écran de sélection des points :

Les boites à cocher "Aérodrome", "VOR", "VOR/DME", "NDB" et "Autre" permettent de sélectionner le type de points à afficher.

Les boutons "Nouveau" et "Modifier" permettent de créer ou modifier un point. Le bouton "Copier" permet de créer un nouveau point en se basant sur la définition d'un point déjà existant (pratique pour convertir un point temporaire (crée par un clic droit sur la carte) en point permanent). Le bouton "Supprimer" ne le détruit qu’après votre confirmation. Pour plus d’informations sur la définition d’un point, consulter le paragraphe "Définition d’un point"

Tout comme pour les avions, la sélection d’un point peut se faire de plusieurs façons :

·         Lors de  l’ouverture de la fenêtre, le point utilisé pour la navigation (s’il existe) est sélectionné par défaut.

·         Lorsque vous avez modifié un point, celui-ci est sélectionné au retour de l’écran de modification.

·         De même, en cas de création, le point crée est sélectionné par défaut.

·         Vous pouvez sélectionner un point en cliquant sur sa ligne

·         Vous pouvez également saisir du texte dans la zone réservée à cet effet. La liste des points affichée sera alors limitée aux seuls éléments incluant le texte saisi, aussi bien dans le code OACI que dans l’intitulé du point

La validation du choix peut se faire de plusieurs façons :

·         En utilisant la touche "Retour" ou "Entrée"

·         En cliquant sur le bouton "Sélectionner"

·         En double-cliquant sur le point choisi

La machine indique le code du point sélectionné, son nom, ses coordonnées, sa déclinaison magnétique, sa fréquence (si elle existe) et les 3 relèvements par rapport aux moyens de radio-navigation les plus proches. Le type des moyens de radio-navigation sélectionnés dépendent de l’équipement de l’avion (présence d’un récepteur VOR et/ou ADF).

Le petit haut parleur affiché à coté d’une aide radio nav permet d’écouter le code morse de la balise. Il suffit juste de cliquer dessus …

De façon générale, vous avez la possibilité d’ajuster la préférence entre VOR et ADF dans le menu "Options"

Vous pouvez forcer l’utilisation d’une (ou de plusieurs) balises en cliquant sur le nom de la balise à modifier. La fenêtre suivante s’affiche alors :

La partie haute permet de choisir les points concernés par la modification.

Le cadre action permet de définir la ou les cases (radionav) concernées par la modification (case 1, 2 3 ou toutes), ainsi que l’action à réaliser (affectation d’une aide spécifique, recalcul de la (des) meilleure(s) radionav(s),  effacement d’une aide).

Le cadre restriction permet d’indiquer le nombre maximum de VOR et d’ADF à utiliser (entre 0 et 3). Ces restrictions ne s’appliquent que dans le cas d’un recalcul des aides.

Cliquer sur le bouton "…" à coté du libellé "Utiliser xxx" permet de changer l’aide à utiliser. Une fenêtre de sélection identique à celle affichée précédemment s’ouvrira. Par défaut, seuls les types des moyens de radio-navigation disponibles sur l’avion seront affichés. Il vous est possible de modifier ces choix en sélectionnant ou désélectionnant les éléments que vous souhaitez voir ou cacher.

En gros, il y a 2 types d’utilisation de cette fenêtre : la première consiste à modifier localement une aide. Il suffit juste de cliquer sur "…", de choisir l’aide et de cliquer sur "OK". La seconde permet d’affecter une aide (un VOR par exemple) sur une série de points. Dans ce cas, sélectionner l’aide avec "…", choisir dans le cadre "Etendue" les points concernés, choisir dans le cadre "Action" la case concernée, et valider. Il peut être habile de juste cliquer sur "Appliquer", puis de recalculer automatiquement les cases restantes.

 

Ajout ou retrait d’un point de report

Pour ajouter un point supplémentaire à votre navigation, il suffit de cliquer sur le bouton "+" d’un point de navigation. Une nouvelle ligne s’affiche juste en dessous de celle que vous avez choisie. De même, la suppression d’un point de navigation s’effectue par un clic sur le bouton "-", après confirmation de votre part.

 

Saisissez LFPK dans la zone "Point de report", et vous obtiendrez :

 

 

Modification du libellé d’un point manuel

Il est possible de modifier le libellé d’un point inséré manuellement grâce à l’interface graphique. Pour modifier le libellé du point, il suffit simplement de cliquer sur ce libellé. Une fenêtre de saisie vous propose alors de le modifier.

De même, vous pouvez modifier la fréquence d’un point manuel, directement en cliquant dessus.

Modification d’un commentaire

Vous pouvez modifier le commentaire des points manuels et de ceux de la base, toujours en cliquant dessus. Ces commentaires sont enregistrés dans la base de données de Navigation. Ils sont conservés en cas de mise à jour des données. Cliquez sous les coordonnées géographiques du point concerné.

Modification d’une observation

Il est possible de définir, pour chaque point, une observation qui sera spécifique à chaque navigation, et enregistrée dans le .NAV. Il suffit de la saisir dans la zone de texte sous chaque point, devant les données RV/RM/DTG/…

Prise en compte du vent

La prise en compte du vent est réalisée par la saisie de sa force et de sa direction (vraie) dans les zones prévues à cet effet. Notez que la modification sur un point de navigation entraîne une modification à l’identique de toutes les lignes situées en dessous de la ligne modifiée, ceci afin d’éviter de devoir modifier toutes les lignes. Dans le cas où vous souhaiteriez saisir plusieurs couples direction/force, il est conseillé de les saisir dans le sens "haut vers le bas".

Par défaut, un vent favorable ne diminue pas le temps prévu de navigation. Il est toutefois possible de modifier ce comportement (voir paragraphe "Le choix Options")

Vous pouvez renseigner, si besoin, les altitudes minimum, maximum et prévue de vol. Ces informations pourront être reprises sur la fiche de navigation, et seront affichées dans la fenêtre "Altitude".

 

Le vent peut être automatiquement mis à jour en fonction des données Météo (voir Intégration du vent sur la route)

 

Ajoutez un point de report sur Nangis, et un dernier sur Lognes, pour refermer votre triangle. Le résultat sera identique à ce qui est présenté ci-dessous :

 

 

Vous trouverez, dans le coin inférieur droit de la fenêtre principale, des informations relatives à la navigation. Ces informations sont :

·         La distance totale (dans l'unité précisée dans les options)

·         Le temps sans vent et la consommation associée

·         Le temps en tenant compte du vent que vous avez indiqué, et la consommation associée.

Notez qu’aucune réserve supplémentaire n’est prise en compte. Vous devez donc ajouter la quantité exigée par les autorités. Par contre, les temps de roulage et d’intégration précisés sur la première ligne de la navigation sont pris en compte.

L’enregistrement de la navigation s’effectue par le traditionnel "Enregistrer sous" du menu "Fichier".

L’impression appelle quelques commentaires. En effet, celle ci est réalisée sous Excel ou OpenOffice. La sélection de l’option "Imprimer" du menu "Fichier" ou l’utilisation de l’icône correspondante de la barre d’outils provoque l’enregistrement de la navigation courante, puis active Excel ou OpenOffice. Le tableur affiche alors la fiche de navigation.

Saisie des altitudes

Pour chaque branche, il est possible de définir 3 altitudes : l’altitude de survol minimum (Zmin), maximum (Zmax) et envisagée (Altitude). Ces informations seront affichées sur le log de nav, et dans la fenêtre "Altitude". Comme d’habitude, vous pouvez afficher / cacher / changer la couleur et les caractéristiques du trait dans la fenêtre "Légende", ou dans les options, onglet "Couleurs"

De plus, il est également possible de saisir une altitude de survol pour chaque point.

Les valeurs saisies sont données en pieds (ft). Il est possible de donner des valeurs en niveau de vol, en le faisant précéder de "FL" (par exemple FL65).

Les formats suivants sont autorisés :

·         1234, 1234 ft, 1234 AMSL, 1234 ft AMSL : indique 1234 ft AMSL

·         1234 AGL, 1234 ft AGL : indique 1234 ft AGL

·         1234 ASFC, 1234 ft ASFC : indique 1234 ft AGL

·         1234 m, 1234 m AMSL : indique 1234 mètres AMSL

·         1234 m AGL, 1234 m ASFC : indique 1234 mètres AGL

·         SFC, GND : indique le sol

·         FL123 : indique le niveau de vol 123 (12300 ft au QNH 1013,25 hPa)

Il est possible de modifier l’altitude de vol directement dans la fenêtre "Altitude", en cliquant/glissant le trait représentant l’altitude.

 

Calcul automatique des altitudes minimales

Il est possible de demande à Navigation de calculer les altitudes minimales (Zmin) indicatives et très approximatives pour contrôler les approximations réalisées manuellement.

Au passage, je rappelle que Navigation est conçu pour contrôler une navigation préparée à la main, et ne peut en aucun cas servir de référence. Il est clair que le calcul des altitudes minimales, s’il est entaché d’erreurs, pourrait amener à des situations désagréables (pour ne pas dire fatales). Plus qu’ailleurs, il est de la responsabilité du command de bord de soigneusement croiser ses calculs personnels avec ceux d’un programme qui a fait la preuve, depuis plus de 10 ans, d’un nombre incroyable de bugs !

Le calcul est lancé en cliquant sur le bouton "Calculer Zmin" dans la fenêtre "Log de nav".

Le calcul écrase les valeurs déjà présentes dans l’ensemble des zones Zmin de la nav, y compris celles rentrées manuellement.

Ce calcul est régit par les paramètres du cadre "Marges de l’altitude minimale" de l’onglet "Défauts " des options.

Seuls les vols VFR et VFR de nuit sont traités, chacun avec leurs paramètres.

Le calcul de l’altitude est basé sur une recherche des points les plus haut dans une bande de largeur donnée (fixée dans la liste déroulante "Largeur" du cadre cité plus haut). Le calcul s’effectue donc sur une demi largeur de chaque coté de la route.

Navigation peut réaliser 2 calculs, le premier basé sur l’altitude maximale du sol (à partir de l’extension "Altitude" qui doit donc être installée), le second basé sur l’altitude maximale des obstacles (à partir des données pays, qui doivent donc contenir ces infos).

Des marges sont ajoutées à ces 2 calculs (spécifiées dans "Sur le sol" et "Sur un obstacle"), et la valeur maximale est retenue, puis arrondie à la centaine de pieds supérieure.

Il est possible d’ignorer une catégorie en spécifiant "Ignorer" dans la case correspondante.

Il n’y a pas de contrôle de cohérence réalisé après le calcul. Les indications peuvent donc être fantaisistes … Ne pas hésiter à me le signaler dans ce cas.

Chargement des SIV dans les observations

Il est possible de charger les noms et fréquences des SIV dans les zones "Observations" automatiquement en cliquant sur le bouton "SIV". Noter qu'une zone remplie manuellement ne sera pas écrasée.

Le cadre Récapitulation

Ce cadre est affiché en bas de la fenêtre "Log de Nav". Il récapitule les informations essentielles du vol (distance totale), différents temps et consommations, total de ces temps et consommations, coûts estimée de la navigation selon les différentes conditions de vol (sur la base du temps de vol, excluant la réserve).

La définition du vol

La définition des éléments du vol est réalisée par la fenêtre suivante :

 

Elle est activée lorsqu’on clique sur l’icône "nouveau document", qu’on sélectionne "Fichier" "Nouveau" ou qu’on utilise "Affichage" "Définition du vol".

On peut définir :

·         L’avion utilisé

·         Le type de vol (VFR, VFRN (nuit), IFR)

·         La date du vol

·         Les aérodromes de départ, d’arrivée et de dégagement (les 2 premiers sont inaccessibles si la nav est déjà définie). Si l'aérodrome de dégagement est défini, Navigation intégrera dans les calculs liés au carburant celui nécessaire au trajet depuis l'AD de destination vers l'AD de dégagement.

·         Les valeurs à utiliser dans le devis de masse/calcul de la balance (le diagramme est affiché dans le coin supérieur droit de la fenêtre).

Lorsque certains éléments sont hors limites, les éléments correspondant passent en rouge. Le maximum correspondant est affiché en jaune (s’il est applicable).

La dernière ligne contient la masse totale de l’avion, et la distance du bras de levier.

·         Pour saisir la date, cliquer sur la zone, ce qui fera apparaître la fenêtre suivante :

Choisir date et heure en utilisant les listes déroulantes (pour le mois, l'année, heures et minutes), choisir le jour en cliquant sur le calendrier. Valider le choix en cliquant sur "Ok"